Corydoras met ses gants en caoutchouc pour un triple impact positif

Mon plus grand souhait est que la terre soit moins polluée – Arthur D. (6)

Un environnement sain et propre est un objectif visé par un grand nombre de personnes, mais tout particulièrement par Arthur De Dinechin qui, à l’âge de 6 ans seulement, écrivait dans un livre d’amitié que son plus grand souhait serait d’avoir une planète moins polluée. Aujourd’hui, à 27 ans, il est sur le point de réaliser son rêve d’enfance en lançant son projet à impact positif et durable.

En tant que fondateur de Corydoras, Arthur s’est donné pour mission de nettoyer l’environnement des déchets plastiques afin d’améliorer les conditions et l’environnement dans lequel vivent les générations présentes et futures.

Partant d’Abidjan, la capitale de la Côte D’Ivoire, ce projet est conçu pour s’étendre rapidement partout où il pourra faire la différence et avoir un impact visible et durable sur l’environnement.

Corydoras se distingue en deux points des autres projets de recyclage locaux. Premièrement, il suit une approche de transformation de matières plastiques à grande échelle et, deuxièmement, il se charge aussi bien des déchets plastiques «propres», provenant des entreprises ou des ménages, que du plastiques « sales » se trouvant dans les rues.

En outre, Corydoras se révèle posséder un avantage particulier, son triple impact positif aussi bien environnemental que social et économique.

Cause environnementale

Afin d’assurer un environnement propre, le projet vise à réduire l’impact désastreux de la pollution plastique sur la nature. L’idée est donc de ramasser et traiter les déchets pour un usage ultérieur.

Cause économique

Corydoras recrute un maximum de récolteurs ou de personnes qui souhaitent simplement augmenter leurs revenus. En effet, tout le monde peut ramasser les déchets plastiques. À la fin d’une journée de travail, le matériel recyclable est trié, pesé et les récolteurs sont rémunérés en fonction de la quantité de plastique récolté.

En créant ces emplois, Corydoras donne accès à un meilleur niveau de vie à ses employés et, plus particulièrement, aux plus démunis, qui sont d’ailleurs les plus concernés par la pollution dans leur milieu de vie.

Cause social

Enfin, ce projet consiste aussi en un apport social à la société. L’action de Corydoras permet aux locaux de profiter d’un environnement propre et salubre tout en les sensibilisant sur les dangers de la pollution.

Pour la petite histoire, le terme « Corydoras » désigne une espèce de poisson qui se déplace par banc et qui est notamment connu pour nettoyer son environnement partout où il passe. En tant que passionné de la nature et des animaux, Arthur n’aurait pu trouver un meilleur nom pour ce projet. Tout comme pour ce petit poisson, il faudra, cependant, plus d’un seul individu pour concrétiser le rêve d’enfance le plus profond d’Arthur. Youtooday est ravi de l’assister dans son projet et de vous donner, cher lecteur, l’opportunité de devenir un Corydoras en soutenant la campagne de crowdfunding sur kisskissbankbank.

Mettons le feu aux poudres ! Car ensemble nous sommes sans limites.

Laisser un commentaire

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: